mercredi 3 février 2016

Impressions pas à pas : Genei Ibunroku #FE


Chose promise chose due, c'est au tour de Sharp FE de passer sur notre chemin. Sorti juste après noël et ayant reçu un accueil mitigé au niveau des ventes, il semble cependant être plutôt bien apprécié par les joueurs. Voyons ce qu'il en est...
Comme d'habitude, j'affiche les dates pour chaque nouvel ajout dans l'article.
Je colore en rouge les plus récents, puis bleu pour les plus anciens.

Certaines MàJ sont faites au milieu,
regardez donc la couleur des dates rapidement pour ne rien rater.


09/01/2016 - 19h
La présentation et l'introduction du jeux sont vraiment au top. C'est vivant, coloré, bien travaillé. On est tout de suite dedans.
On enchaîne 2 cinématiques bien réalisées qui nous donnent une vision assez globale de l'ambiance.
La musique est dans le ton et parfois très entraînante, rien d'extraordinaire mais certaines donnent envie de bouger.
On ne s'ennuie pas du tout dans les premières minutes. Cinématiques, dialogues, tuto très très simples et rapides, ça bouge...
Les premiers pas dans le jeu donnent en tout cas bien envie de nous plonger.




10/01/2016 - 12h

Le Gamepad utilisé dans un premier temps comme une sorte de Smartphone sur lequel vous recevez des messages de vos amis, partagez de discussions à plusieurs.
Lorsqu'Itsuki souhaite lire ses messages, vous êtes à sa place et suivez le tout sur le gamepad. Les réponses d'Itsuki sont également choisies par le joueur.
Immersion réussie.



La carte s'affiche également sur le Gamepad et se découvre petit à petit lorsque vous avancez.
C'est sobre mais parfaitement présenté et la navigation est bonne.
Il est intéressant de noter que de petits effets apparaîssent sur le Gamepad régulièrement, comme des sortes d'ondes grises, automatiquement, ou des étoiles multicolores à chaque pression du stylet.



Quelques éléments ne sont pas encore disponibles surtout s'il on en croit le ? entre Main Story et User.
Le gros regret ici, c'est l'impossibilité (apparemment) d'écouter le son du jeu en branchant un casque sur le Gamepad.

+ Les nouveaux messages dans chaque TOPIC (discussions) s'ajoutent avec le temps, regardez donc régulièrement votre Gamepad.
Il est intéressant de noter que j'ai eu de nouveaux messages alors que je n'avais pas bougé depuis plusieurs minutes (entrain d'écrire sur cet article, forcément). On imagine donc qu'une compostante temporelle est utilisée pour la réception de nouveaux messages.
Il est d'ailleurs plutôt réaliste et logique de recevoir un message simplement lorsque le temps passe.
Amusez-vous à faire attendre vos camarades pour les embêter un peu...



10/01/2016 - 10h
Tout est extrêmement stylisé, menu y compris. Chaque personnage dans l'équipe est affiché comme allongé dans un champ de fleur. Il est juste dommage que les sous menus apparaissent sur un fond un peu gris blanc, le contraste est étrange. C'est la même chose sur certains écrans en fin de combat, mais ça se voit beaucoup moins. Au final ce n'est peut être pas plus mal. Le jeu étant tellement coloré, on lui pardonnera de nous lancer quelques fonds gris (qui sont tout de même remplis d'une espèce de fumée/brume et de petits pétales qui passent devant l'écran).

Les mots employés et le design global renforcent vraiment l'impression artistique qui se dégage du jeu.
Les statuts deviennent les Artist Files, l'équipement, Coordinate, l'équipe de combat le Main Cast, etc...

Les temps de chargement sont au final plutôt corrects. Le menu prends 1 ou 2 secondes à s'afficher, rien d'insurmontable. Les combats semblent aussi prendre un peu de temps à se charger mais les icônes de combats peuvent être sélectionnés instantanément sans présentation des ennemis, résultat, c'est plus rapide qu'il n'y paraît.

Il semble exister des Awards dans le genre de ceux de XenobladeX lorsque vous remplissez certaines conditions. Je n'ai pas encore de menu les présentant, donc difficile d'en dire plus.

+ Nous avons notre réponse. Les Awards sont visibles très rapidement dans le jeu.
Certaines "conditions" peuvent être entreposées sous forme de trophées.



09/01/2016 - 21h
Il y a tellement à dire sur le jeu. Je l'ai déjà dit, mais la présentation est vraiment excellente et les combats ne dérogent pas à la règle avec des personnages réagissant à tout et ce en fonction de leur humeur ou de l'ennemi visé par votre prochaine attaque.
Le système en lui même est plutôt classique mais très efficace car bien pensé. Attaques, techniques spéciales, objets, défense, fuite etc... tout est fluide et dynamique. Il est intéressant de noter que la garde régénère quelques EP, nécessaires aux techniques/magies.

Plusieurs difficultés sont disponibles (facile, normal, difficile) et vous modifiez cela dans le menu à tout moment. Je joue en Hard et pour l'instant c'est plutôt correct. Les personnages possèdes une centaine d'HP mais certains ennemis frappent plus de 60 dès le premier combat. Il faut donc être attentif immédiatement ce qui est appréciable. Bien sûr il me faudra plus de temps pour déterminer la vraie difficulté. Certains jeux deviennent plus ou moins difficiles avec le temps.


Plus un personnage tue d'ennemis plus il apprend à maîtriser son arme. Chaque arme possède des compétences différentes ce qui ajoute de l'intérêt à l'équipement mais aussi aux combat à côté des habituels "level up"..
Ces compétences peuvent être immédiates (attaque/magie à utiliser) mais aussi appelées Session Skills et plus encore... Il y a 3 ou 4 types d'attaques différent et dans chaque type, vous avez tout le nécessaire, du coup spéciale à l'épée/lance jusqu'aux magies élémentaires et autres soutiens.


Les Session Skills ont 2 conditions :
- Frapper une faiblesse ennemie
- Suivre une attaque d'un ou plusieurs types précis

Un exemple simple avec le premier Session Skill de Tsubasa, qui s'active dès qu'un adversaire est touché par une attaque de foudre ou basée sur la lance. Si l'ennemi est faible face à l'attaque en question, la Session a lieu et Tsubasa frappe avec la compétence en question.

Le système fourmille de petits détails tels que l'affichage sur la jauge d'HP de la quantité récupérée avant d'utiliser un objet précis, ou des écrans affichant l'humeur de vos alliés. L'affichage des tours en haut de l'écran est correct mais reste à vérifier à quel point il est précis, notamment lorsqu'un personnage vient à rejouer en se gardant par exemple (action qui demande peu de temps d'attente).

+ En fin de combat les objets que vous n'avez encore jamais obtenu sont marqués d'un NEW. C'est toujours utile.
Il es intéressant d'ajouter que des sessions longues rapportent de l'argent, mais pas seulement...



10/01/2016 - 11h
Un grand soin est porté aux environnements, des néons, posters, affiches, publicités, habitants colorés (après tout ça passe tout aussi bien que tout un tas de personnes lambdas modélisés à la va vite, surtout vu le design général).

Les graphismes du jeu sont d'ailleurs très bon. Les personnages sont bien modélisés et réagissent à peu près à chaque répliques de manière différente le tout avec  une synchronisation labiale parfaite à première vue, voire quelques effets visuels ajoutés parfois.
En d'autre termes, tout est très vivant, des combats "spectaculaires" aux dialogues remplis de réactions...



17/01/2016 - 21h
Côté donjon, c'est du classique avec son lot de couloirs, salles, "coffres" et ennemis visibles, mais apparaissant lorsque vous avancez. Ils ne sont pas "disposés d'avance" sur le terrain.
Bien sûr, afin de rendre le tout plus attrayant, on rencontre des murs magiques, des lieux de chutes et autres dispositifs qui évolueront sans nul doute au fil du jeu, du moins c'est ce que nous verrons.

Frapper l'ennemi permet de l'éviter mais aussi, si vous allez à son contact, de démarrer un combat avantagé par quelques tours d'attaques supplémentaires, très efficaces, autant en profiter au maximum.

Vous remercierez les ces jolies lumières vertes qui soignent intégralement votre équipe. Le seul autre moyen d'obtenir le même résultat est de payer 160 yens à un distributeur ou peut être de déjeuner (plus cher), mas je n'ai pas encore essayé.

Le jeu est assez linéaire dans sa progression mais semble permettre au joueur de vagabonder librement dans les différents lieux visités, donjon compris. Dans l'ensemble, le jeu est l'équivalent d'un Tokyo Xanadu, mais réussi.
Beaucoup plus rythmé, orignal, travaillé, assumé. Moins répétitif ou prévisible...
Le budget d'un jeu n'excuse en rien la pauvreté des idées. Un bon studio s'en sort avec les ressources qu'il possède.

+ Les Mirages adverses sont toujours de couleur rouge et vous ne pouvez pas savoir exactement sur quoi vous allez tomber en combat. Il existe cependant des Mirages bleus. Ne vous attaquez pas à ceux-ci sans avoir sauvegardé.
Ils possède un niveau bien supérieur aux ennemis habituels et peuvent vous tuer en un instant.

++ Les fameuses lumières vertes présentées plus haut, vous pouvez les oublier puisqu'il n'y en a en fait jamais dans les donjons. Ce n'est par contre pas du tout un défaut puisqu'il est aisé de simplement quitter le donjon pour se ressourcer. Vous avez en général entre 3 et 4 points de téléportation et les donjons sont bien pensés pour ne pas être trop longs et ennuyeux.



11/01/2016 - 22h
Le jeux propose des requêtes venant de toute personne autour. Je n'en ai reçu qu'une seule. C'était plutôt simple et efficace. Background rapide, requête simple. L'avantage ici, si l'on en croit le jeu, ce serait la disponibilité de celles-ci. Il n'y aurait pas limite spéciale dans le temps.

Je n'ai pas eu l'occasion d'avoir affaire à une Side Story encore, donc cette partie sera certainement mise à jour.

+ Note : On peut sauvegarder à n'importe quel moment (hors scènes/dialogue/combat).

++ Les Side Story sont exactement ce qu'on imagine. On en apprend un peu plus sur les personnages, on réagit face à ce qu'ils nous proposent. Certains peuvent vous amener à combattre d'anciens ennemis, mais peuvent aussi surprendre que ce soit dans l'organisation ou le dénouement.
Pour ajouter un intérêt évident, chacune d'elle vous rapporte un gain immédiat sous la forme de compétence et ce, tant pour les personnages jouables en combat, que vos proches.
Ces fameux "Backup Skills" vous seront utiles dans de nombreuses situations (en donjon, magasin...)





10/01/2016 - 15h
Si les accessoires peuvent être achetés en ville, les armes quant à elles sont le symbole des Mirages qui vous aident en combat. Il est donc nécessaire de passer par une cérémonie particulière pour en obtenir de nouvelles. Cette cérémonie est appelée Unity. Il en existe différentes sortes, liées aux ennemis vaincus ou à votre compétence artistique...

Il est fortement conseillé de créer le maximum de nouvelles armes afin non seulement de bénéficier d'un plus fort potentiel offensif mais aussi et surtout, d'apprendre de nouvelles compétence. Revenez donc jeter un coup d’œil aux Unity régulièrement.

Pour être plus précis, chaque type d'Unity créé quelque chose de différent. Arme, compétence...
Vous apprenez par exemple avec Tsubasa, une compétence qui vous téléporte hors de l'Idolasphere (donjons).

+ Note : Un TOPIC fort intéressant apparaît très rapidement pour vous signaler les nouvelles Unity possibles.
Vous n'avez donc même pas besoin de vérifiez puisque vous êtes prévenu ! Il faut cependant bien penser qu'il y a de fortes chances de voir 2 ou 3 Unity partager certaines conditions. Il faudra choisir dans un premier temps.


30/01/2016 -19h
Les cinématiques animées sont d'une qualité absolument exceptionnelle et finissent d'apporter une touche soignée au titre.
Ce n'est d'ailleurs pas plus mal puisque l'ensemble du soft possède clairement un design dans ce style.
Il serait déplacé de rencontrer des scènes animés trop intéressantes ou belles pour créer un intérêt à passer de l'un à l'autre.

Avec environ 15h de jeu, je suis encore assez peu avancé. Comme d'habitude j'avance relativement lentement.
La qualité est toujours au rendez-vous et le challenge semble promettre également.

+ Il semble qu'il y ait tout de même un certain nombre de cinématiques quand on voit qu'il y en a plusieurs assez tôt dans le jeu. Il semble évident vu l'utilisation qui en sont faites, que le jeu en sera plus ou moins parsemé.

On prend simplement beaucoup de plaisir à jouer (enfin c'est mon cas et je suis tout de même difficile en règle générale).

+Les cinématiques se font nettement plus rare passé un certain stade et cela reste finalement surtout présent pour certains chants. C'est un peu dommage. Le jeu perd un peu du côté histoire mais se renforce coté gameplay. Le coeur du scénario en lui même n'est pas extraordinaire, principalement à cause d'une chose relativement évidente dont je ne parlerai bien sûr pas. Mais l'aspect artistique autour et le dynamisme des personnages rend le tout très abordable.




12/01/2016 - 15h
Telle est la configuration pour le bestiaire. Sur l'écran principal, une liste que vous pouvez classer selon 4 ou 5 critères, le tout couplé à quelques infos de base (Hp, Exp et "classe" de l'ennemi). Sur l'écran du Gamepad s'affichent en bas des icônes pour chaque ennemis mais de gauche à droite. Il faut prendre en compte le classement de haut en bas pour les commandes et appuyer sur haut et bas pour passer au précédent/suivant.

Beaucoup de menus se divisent un peu de cette manière. Les infos principales du statut s'affichent souvent sur le Gamepad.



14/01/2016 - 16h
Une très grande majorité des scènes sont doublées. Toute l'histoire ainsi que les Side Stories pour être précis (sans parler des voix en combat). Cela ne laisse donc que les quelques habitants à qui on peut rapidement parler et les requêtes. Autant dire, une infime partie.

La qualité du doublage est excellente d'autant que, comme dit précédemment, la synchronisation labiale est bonne. On s'attache de ce fait d'autant plus facilement aux personnages. Le "héros" (Itsuki) est probablement le plus "lambda" à première vue mais pour des raisons évidentes notamment scénaristiques. De plus cet aspect classique ne lui nuit pas car il n'est jamais spécialement ridicule à moins que certains de vos "choix" ne le fasse tomber dans une situation prompte à cela.

Les autres personnages n'ont pourtant pas l'air moins important qu'Itsuki à vrai dire. On parle souvent de héros pour simplement désigner le personnage  obligatoirement intégré à l'équipe mais en fonction des jeux, le sens diffère quelque peu.

+ Je ne suis pas spécialement fan de clips musicaux de quelque sorte qu'il soit pas plus que de chanteuse/Idol ou quoi que ce soir mais il faut avouer que les clips du jeu sont très joliment illustrés. De plus, sur 20h de jeu, si j'ai eu 10 minutes de clip, c'est bien le maximum.
On a côté des scènes animés liées à l'histoire ce qui fait un volume intéressant de cinématiques de qualité.

++ Il est intéressant de remarquer comment une Side Story à priori moyennement intéressante (et pour le coup demandant d'aller ramasser 2, 3 objets dans un anciens donjon, ce qui n'a rien de spécialement prenant)... peut devenir finalement très cohérente et bienvenue dans le travail sur les personnages. Cela conforte sur la qualité du titre.
Sous la comédie et la joie que montrent certains, il se cache tout de même une grande part de sérieux.

Les petits allez-retours fastidieux à récupérer quelques objets au sol ou sur d'anciens ennemis reste correcte pour l'instant, de l'ordre de quelques minutes. Surtout qu'en cas de combat, la puissance acquise donne lieu à des affrontement terminés en un instant.

+++ Le personnage de Barry n'a pas le doubleur adéquat vu son profil. Il est un peu dommage de ne pas avoir eu de seiyû plus compétent en prononciation de l'Anglais, aussi difficile que cela puisse être pour un Japonais. Ce donc pour l'instant le seul personnage qui me laisse plutôt perplexe à cause de son doublage certes plein d'énergie, mais qui n'atteint pas son but je pense.
Il serait peut être donc à l'inverse, le seul personnage relativement crédible en cas de localisation avec voix occidentales.



13/01/2016 - 22h
Le challenge est bien là et il ne faut vraiment pas relâcher son attention que ce soit durant ou hors des combats.
En donjon il arrive parfois que plusieurs mirages apparaissent en même temps au point de vous encercler. Si l'un d'eux est de couleur bleue, cela peut très vite tourner au drame, autant vous jeter dans n'importe quel autre par prudence. Surtout que les "Wild" (noms des fameux mirages bleus) ne peuvent être étourdit par le coup d'épée d'Itsuki.

Le simple fait d'arriver dans une nouvelle zone peut tout chambouler, des faiblesses jusqu'aux états néfastes, tout est bon pour vous détruire. Les boss ne doivent pas non plus être pris à la légère surtout qu'ils arrivent souvent bien entourés.
Les sessions, c'est bien, sauf que c'est votre équipe qui la ramasse en pleine figure, c'est souvent même beaucoup plus dangereux pour vous que ça ne l'est pour l'adversaire. Autant dire que la défense et les soutiens restent fortement importants.

+ En plus des Mirage classiques rouges, des Wild, bleus, il existe un 3ème type dont je n'ai pas parlé, simplement car je n'avais pas encore réussi à le combattre. Ces derniers sont dorés et brillent. Leur particularité est de fuir dès qu'ils vous remarquent et... d'être extrêmement rares et/ou uniquement errant dans des lieux précis. Heureusement j'ai trouvé un de ceux-ci et il est devenu plus simple de les combattre. Il s'agissait d'un ennemi seul avec peu d'HP mais très résistant. Le plus difficile était de loin, de les trouver. Ils donnent tout de même pas mal d'argent mais surtout, un Performa (équivalent du talent ou de la volonté des personnes, utilisés pour les Unity) rare, utile pour quelques Carnage Unity. Un petit plus pour obtenir des armes puissantes et de nouvelles compétences.

Il est bon de noter qu'équiper une arme peut changer vos forces et faiblesses élémentaires. Faites-y attention.




15/01/2016 - 21h
Aujourd'hui ce sera impressions musicales. J'ai décidé de choisir ce thème qui est probablement un de mes favoris jusqu'à maintenant. La légèreté ambiante est compensée par d'autres moments beaucoup plus pesant. Les donjons n'y sont d'ailleurs pas pour rien, avec des design à mi-chemin entre l'angoissant et le rêve. Peu de musiques ne m'ont pas plu du tout jusque là, peut être 2 ou 3 (en comptant les chants, il y a un soit-disant générique d'animé que je n'ai pas trouvé terrible).
On reconnait en tout cas souvent la patte Shin Megami Tensei qui n'est donc pas présente que dans le gameplay.

+ Hors sujet mais important : Une seule Side Story peut être sélectionnée à la fois. Fort heureusement Il est malgré tout possible d'en commencer une autre. Cela effacera cependant la progression de la première. C'est d'ailleurs au final un autre avantage puisque se retrouver coincé avec une Side Story demandant au joueur de vaincre des ennemis ayant 20 niveaux de plus, ça pique un peu.
Bien sûr l'idée serait de simplement pouvoir en commencer autant qu'on le souhaite.
Elles ne sont pas tellement longues, donc ça reste un détail.



17/01/2016 - 11h
Au bout d'un certain temps les mirages de vos personnages peuvent changer de classe.
Cela modifie quelque peu leurs caractéristiques et déverrouille 3 armes spéciales disponibles uniquement dans une classe précise. Il est cependant possible de changer de classe à nouveau. Cela demande à chaque fois l'utilisation d'un objet qu'il est difficile d'obtenir.
Il est donc très probablement possible d'apprendre les compétences des armes spéciales puis changer de classe pour les autres, plus tard.

Et histoire d'en rajouter un peu plus, le jeu propose d'améliorer les armes (+1, +2...) pour en augmenter la force. Il faut cependant savoir que chacun d'elles dispose alors d'une nouvelle compétence (une 5ème) récompensant fortement ceux qui se donne la peine de renforcer certaines armes. Attention à ne pas équiper tout le monde d'une vieille arme au risque de ne pas pouvoir tuer vos adversaires. Heureusement, l'obtention de compétences se fait plus vite qu'on ne l'imagine et la tâche n'est pas tellement longue.
La plupart des compétences, apprises plusieurs fois, obtiennent des +1, +2 également. L'évolution des personnages peut aller loin.



20/01/2016 - 14h
Les Sessions sont très dynamiques et joliment mises en scène. Au fur et à mesure que l'on avance, divers moyens se débloquent pour les renforcer ou les faire durer plus longtemps. Comme chaque attaque de session rapporte des objets ou de l'argent en plus des dégâts additionnels, c'est un atout évident. Les attaques en Duo en plus d'être puissante permette de continuer le combo de session.
La compétences qu'il est vite important d'obtenir est celle qui permet à un personnage hors du groupe de 3 combattants, de participer aux sessions.

Lorsqu'on commence à pouvoir changer de classe et que pas mal d'attaques puissantes sont disponibles, la difficulté "baisse", si vous obtenez tout cela et l'utilisez convenablement bien sûr. Mais très vite les boss et ennemis commencent à avoir un comportement plus complexe comme le changement de faiblesse en plein combat.

+ Si la base Atlus proche des SMT et surtout Digital Devil Saga (vu qu'il y a de vrais personnages uniquement dans l'équipe, plus que des démons) est bien là, il y a un certain nombre de différence qui rendent vraiment le gameplay du jeu plus attrayant.

L'évolution des personnages est excellente avec de nouveaux éléments de jeu qui s'ajoutent petit à petit. Le simple fait d'obtenir un nouveau membre ajoute déjà son lot d'avantages puisqu'on peut modifier son équipe en plein combat à tout moment, sauf durant le tour d'Itsuki dont la position est obligatoire. C'est peut être d'ailleurs l'un des rares points négatifs discutable.

On a donc là probablement l'un des jeux Atlus possédant le Gameplay le mieux pensé.
Quand on y réfléchit, on remarque beaucoup de systèmes qui mériteraient d'être améliorés ou modifiés mais qui ne le sont au final jamais pour diverses raisons telles que des changements massifs dans la structure, l'arrêt pur et simple de séries, ou un travail fainéant.

Au final, il ne manquerait qu'un peu de variation dans les animations d'attaque, heureusement, les sessions sont différentes des attaques classiques ce qui apporte déjà un gros plus par rapport à d'autres SMT.



27/01/2016 - 22h
La difficulté reste bien présente malgré les gros avantages proposés par les sessions et autres améliorations dues à l'avancée dans le jeu. Il est vital de faire attention à ses propres faiblesses. Lorsqu'un adversaire frappe l'une d'elle, il peut provoquer une session s'il est accompagné et la plupart du temps, le personnage ciblé risque fort d'en mourir.
Il existe des skills qui laissent un combattant à 1 point de vie une fois dans le combat mais si celui-ci prend un trop grand nombre de coups dans la tronche, ça ne le sauvera pas. L'attaque est donc une bonne défense, jusqu'à certain point.
Réduire les effectifs et contrôler les attaques ennemies de manière à couper l'utilisation de certains types/éléments contrariants (épée, lance, hache... magie...) en fonction de notre équipe, le tout, en modifiant celle-ci si besoin.

+ Lorsqu'on échange deux combattants, il faut attendre environ 4, 5 secondes durant lesquelles l'écran affiche le changement en question. Ce temps de latence ne devient ennuyeux que dans le cas où vous souhaiteriez changer constamment d'équipier durant un long combat, chose qui ne m'est jamais vraiment arrivée. J'ai plutôt tendance à virer un allié un peu trop blessé ou atteint d'états que j'aurais la flemme de soigner, dans le cas où un autre posséderait les qualités suffisantes pour le remplacer effectivement.

D'une manière général, il n'y a pas 50 types d'attaques, il y a surtout 2 bases. La première à savoir s'il s'agit d'une compétence physique ou magique, la seconde, l'élément. Il est donc possible de voir 2 ou 3 personnages manier une attaque physique de feu. Mais à côté de ça, l'un aura une lance, l'autre une épée, l'un pourra affaiblir les ennemis, l'autre sera spécialisé dans la contre-attaque, etc...

On a cependant quelques capacités de type "-killer", à savoir, puissante face à des"classes" d'ennemis particulières. Il peut être intéressant d'en amasser un certain nombre pour profiter de dégâts affreusement puissants lorsque vous tombez sur les dites classes.
Reste bien sûr à ajouter tous les soutiens divers, avec les habituels -Kaja -Kunda, ou d'autres plus spécifiques comme celui qui donne la possibilité de ne pas être visé par les attaques pendant un certain temps, etc...

On a donc un mélange entre similarités et différences qui diverge selon les choix du joueur.
Rien ne vous oblige d'apprendre la moindre compétence du même type qu'une autre déjà connue par un équipier.
Il peut semble risqué à première vue par exemple de garder les différents types d'attaques à l'épée plutôt que d'apprendre quelques sorts ou attaques élémentaires, mais finalement, si un autre allié en est capable, pourquoi pas...
De cette manière, on imagine qu'un joueur prendra beaucoup plus de risques dans une partie subséquente, connaissant à l'avance le timing d'arrivée des personnages ainsi que leurs qualités diverses.

Quoi qu'il en soit, puisque le jeu donne pas mal de liberté et permet de reforger les armes pour apprendre à nouveau n'importe quelle compétence, passé un certain stade de l'histoire, on peut se permettre des folies.



03/02/2016 - 15h
115h de jeu, toutes les side stories finies, la plupart (toute ?) des requêtes annexes aussi. Un peu de levelling fait, avec à peu près toutes les armes augmentée une, deux fois ou plus... La fin du jeu est proche. Il y a énormément de compétences à déverrouiller sur la fin et par conséquent, pas mal d'objets à obtenir.

Le changement de classe, qui donne accès à 2 ou 3 armes exclusives permet en fait de les obtenir définitivement. Il n'y a donc pas à avoir peur de les perdre en partant du côté d'une autre classe. Le plus simple étant d'ailleurs peut être de choisir dans un premier temps celle qu'on souhaite éviter pour ensuite changer pour l'autre lorsqu'on en a la possibilité.

L'éventail de compétences permet à chacun de jouer à sa manière. Il est donc tout à ait possible de ne garder qu'un équipe particulière sans jamais changer. Seuls quelques cas vous obligerons à prendre un membre précis de votre équipe (voire 2), rarement durant le scénario principal.

D'une manière générale, le jeu a été très bon. Le peu d'ennui qui a pu commencer à s'installer fut plutôt sur la fin, après 70 ou 80h. Il semble qu'il existe du contenu ajouté durant la seconde partie, avec des boss surpuissants. Je ne suis pas sûr d'avoir le temps d'aller jusque là, surtout que l'investissement dans la préparation risque de prendre également un certain temps.


Captures
(up : 03/02)





















32 commentaires :

  1. Moi, ne serait ce que pour le personnage de kiriya, j'ai envie d'y jouer à ce jeu, j'ai hâte. (même si j'ai peur de la localisation et des VOix... )

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour l'aperçu ! J'avoue avoir sous-estimé le jeu à cause de son aspect "Idol/Chant" etc. Mais on ressent bien la patte d'Atlus dans les combats avec en plus le système des FE (Sword, Spear, Axe, Bow).

    Merci et vivement la sortie occidentale !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très franchement, je n'ai jamais été fans d'Idols ou je ne sais quoi mais je n'ai jamais vu le jeu de cette manière non plus. J'ai plus eu l'impression d'un monde artistique DONT les idols.
      Et en tout cas le début du jeu met dans une ambiance très sympa et absolument pas ridicule.

      Supprimer
  3. Ouais donc un DRPG coloré avec des features idolmaster
    Bref pas pour moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut voir ça comme ça mais ça fait réducteur.
      En tout cas je préfère de loin la structure de celui-ci que celle des Persona récent auxquels je n'ai pas pu accrocher.

      J'espère que P5 sera plus proche de ça, sinon je ne le prendrai pas.

      Supprimer
    2. Toujours pas fini cette daube madameirmaetsescollegues ?

      Supprimer
    3. Sandy qui ignore méchamment mon commentaire.
      Je pleure des larmes de sang :'(

      Supprimer
    4. Je ne savais pas trop quoi répondre.
      Normalement quand je l'aurai fini, ça se verra car j'écrirai au minimum un petit paragraphe rapide.

      Supprimer
  4. Je gardais un œil intrigué sur le jeu sans savoir vraiment quoi en penser mais j'avoue que ton avis m'a pas mal donné envie.
    Les personnages en combat sont ils tous uniques, avec leur propre styles, techniques etc... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore assez peu de techniques, mais ils ont au moins des préférences élémentaires et bien sûr leur attaque principale d'arme (lance/épée/hache/arc je crois) qui détermine qui sera plus fort contre quel ennemi.
      En plus de ça tu vois vite des disparités dans les statuts. Persos rapide, perso fort, perso plus magique... Et comme tu as des choix de classes ensuite, j'imagine que ça renforce tout ça d'autant plus.

      Touma et Tsubasa sont 2 utilisateurs de lance et pourtant tu vois bien que l'un est dans l'attaque et la défense, l'autre la magie et la défense magique. L'un a du soin et du soutien, l'autre pas, etc...

      Mais pareil, j'ai quoi... 2 armes par persos (une pour Touma) donc j'ai encore rien comme skills.

      Ils ont aussi tous des compétences particulières différentes. Là Itsuki vient d'avoir un 10% de HP max ce qui le met au premier plan niveau HP, il a également moins de faiblesses, 2 contre 3 pour les autres (ça j'avais oublié aussi).

      Le côté coloré et tout gentil cache aussi un autre beaucoup plus noir et sympa.
      Et ce côté justement amusant/coloré renforce l'autre parce que ça passe plus d'un extrême à l'autre, c'est assez original.

      Le jeu serait sur une console possédant une 20aine de Rpg absolument énormes (ça existe ?) je dirais bon... allez, on peut éventuellement s'en passer, mais sur Wii U, ça me semble dommage.
      Et même, j'aurais tendance à dire qu'il est relativement incontournable justement parce qu'il réussit bien quelque chose d'original, avec le monde artistique.

      C'est sûr que tu vas avoir 2, 3 répliques Onii San et quelques chansons typiques avec des filles qui font yeaaaah, mais ce sont des cas isolés en fonction du moment. J'ai eu ça... 3 minutes sur 10h de jeu et ça passait.

      Supprimer
    2. Merci pour la réponse ma foie fort détaillée mon doux Lord.

      "20aine de Rpg absolument énormes (ça existe ?)" La SNES et la PS1 doivent pas en être loin mais aujourd'hui t'es chanceux si t'arrive a en avoir 3.

      Tant que le quota d'Onii San et autre reste stable je pourrais passer outre :P

      Supprimer
    3. Voilà c'est ça. On a passé l'époque. Certains diront : "Mais si, sur toutes les PSqqchose il y a largement 20 bons Rpg" puis suivrons la phrase d'une liste de fameux titres totalement inégaux...

      Là je suis encore trop tôt dans le jeu pour vraiment dire si c'est une perle mais d'après un ami c'est mieux plus tard qu'au début...

      Supprimer
    4. C'est plutôt bon signe pour le reste du jeu alors.

      Et encore je suis pas sûr qu'il y est un seul RPG jap digne de cette catégorie sur PS3, peut être Nier mais j'ai jamais réussi à le finir tant j'avais trouvé le gameplay foireux, mais niveaux ambiance et scénar ça partait plutôt bien.

      Supprimer
    5. Euh ouai... et encore. L'ambiance était sympa mais l'histoire n'avançait pas vraiment.
      Et apparemment il fallait faire toutes les quêtes annexes pour avoir les vraies fins... sauf que c'était tellement lourd à faire à cause de la pêche, j'ai fini par abandonner aussi.

      Supprimer
    6. Je savais que ce ne serait pas vain 8) .

      Supprimer
    7. Sur Ps3 nous avons eu quand même final fantasy X et Tales of symphonia. Tiens on me dit que ce sont des jeux PS2.
      Plus sérieusement les seuls jeux PS3 qui mon marqué reste dark souls et GTAV, bref c'est pas pour ça que j'achète une console.
      J'attend avec impatience les premiers test complet pour me faire une idée.

      Supprimer
    8. Et puis bon FFX et Symphonnia sont loin d'être exceptionnel comparés à de nombreux autres.

      On achète en effet tous des consoles pour des raisons différentes. Pour ma part c'est vraiment en fonction de certains jeux précis. ^^.

      Supprimer
    9. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    10. En tout cas je regrette pas ma WII U malgrès le peux de jeux qui sorte dessus. J'attends avec impatience ce jeux. En attendant Xenobade X ma mis une grosse claque ce qui ne m'était pas arrivé depuis ff12.

      Supprimer
    11. Je comprends bien.
      En fonction de ce que Nintendo prépare, elle pourrait encore envoyer pas mal de résultat.

      Supprimer
  5. Merci pour ce compte rendu !
    J'ai déjà repéré le jeu et j'espère qu'il sortira chez nous ! là il me fait vraiment envie !

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cet aperçût ,j'ai lu principalement ta conclusion , pour ne pas trop me spoiler !
    Vivement sa sortie en europe , je trouve vraiment dommage que certaine personne crache sur le jeu juste parce-qu'il y a ce cotés idol et coloré et qui à était mis en avant lors des trailers(moi j'aime bien ce cotés décalé).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait il n'y a pas encore de conclusion puisque je l'écris petit à petit.
      J'approche de la conclusion, mais ça n'est pas encore fait.
      Je pense que ça arrivera d'ici la fin de semaine ou la semaine prochaine.

      Supprimer
  7. Si on accroche pas à la j-pop d'une manière générale on accrochera pas à ce jeu.
    J'aime les RPG, j'aime la j-pop, le japon... C'est donc pour moi (rien à faire de FE.... même si je crache pas dessus ^^) Ca aurait pu être autre chose que des "avatar" FE que ca aurait été pas plus mal pour pas qu'il y ait de confusion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment expliques tu que j'aime alors que je n'accroche pas du tout à la J pop. La preuve, je ne suis pas tenté par FF XV.

      Supprimer
  8. Moi qui suis un grand fan des jeux SMT et Fire Emblem, j'étais hyper tenté par celui ci, j'espère vraiment qu'il sortira en Europe, peut être que d'ici à 2019 on l'aura avec de la chance ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2017 me paraît être le pire. Mais le jeu a été présenté aux treehouse, il ne peut pas ne pas sortir... normalement.

      Supprimer
    2. Ouais normalement... Si en fin de compte il vient pas jusqu'ici je serais franchement hyper dégoûté, Nintendo comme Atlus baisseraient dans ma considération...
      Au moins pour P5 on aura pas de soucis vu que les PS4 ne sont pas zonées

      Supprimer
    3. La PS3 non plus. D'ailleurs si je le prends ce sera sur ça.
      Très franchement, le problème avec Nintendo là c'est que les branches US et Euro puent sévèrement.
      La branche Euro, il y a quelques années ça allait, mais il y a eu un licenciement de 300 personnes (dont tous les traducteurs) et maintenant toute les localisations sont sous-traitées et viennent à moitié de Nintendo US.

      L'avenir est donc très sombre au niveau de la localisation et ce, également chez les autres avec les voix originales qui disparaissent de plus en plus, des coupes dans les jeux et j'en passe.

      Supprimer
  9. Je (re)découvre ce blog, j'aime beaucoup. Je joue aussi en import, principalement à des rpg.
    J'ai passé une dizaine ou une quinzaine d'heures sur #FE, je me demandais ce que tu allais en dire.
    Je suis d'accord sur plein de points, les menus sont soignés, l'ambiance est légère et sympa. En revanche, tu joues sur la version dématérialisée non ? Car j'ai pris la version physique, et dans mon cas les temps de chargements sont suffisamment longs pour me dissuader de jouer. Disons qu'aucun chargement n'est ultra long, mais on est amené à en avoir tout le temps. Ca rend les donjons un peu pénible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^
      Non j'ai la version physique mais je suis peut être plus habitué par ce genre de choses.
      Je comprends en tout cas. J'espère ne pas avoir imposé ma vision dans ce que j'ai écrit. Je ne me souviens plus.

      Supprimer